Se deplacer au Kenya

On 4 octobre 2013 by From elephants to kangaroos

A travers mes articles, je vais essayer de vous faire voyager autrement que simplement par mes visites ou ou ma mission humanitaire et vous expliquer aussi ce qu’on mange dans chaque pays, comment on se deplace, le cout de la vie, etc…

Aujourd’hui, je me lance donc dans les modes de transport au Kenya. Et coyez-moi, on peut (malheureusement) decede d’explosion ici mais tous les jours, vous mettez votre vie en danger dans ces transports :) Bien evidemment, comme dans tous pays, vous pouvez vous deplacer en avion entre les grandes villes Nairobi, Kisumu et Mombasa. Je ne crois pas qu’il y ait de train ou en tout cas tres peu. Le mode de transport le plus utilise est le bus, que ce soit pour de longues distances comme mon trajet Nairobi-Kisumu, via des compagnies comme matatuEasy Coach. Mais surtout pour tout vos petits trajets en ville, vous utiliserez des « matatu« , petit bus kenyan de 15 places normalement, mais autant vous dire qu’a moins de le prendre au seul moment de la journee ou il n’y a personne, vous ne serez que rarement moins de 18 dedans! Mon record pour le moment s’eleve a 21 personnes… Rares sont ceux qui sont en bon etat, tres souvent vous vous retrouvez la tete sur le plafond, sur des sieges casses et autre mais bon, il rend bien service! Pour un trajet dans votre ville, il vous coutera 20 KSH en journee, 30 KSH aux heures de pointe (le matin et le soir). Si vous quittez la ville pour aller un peu plus loin, il vous en coutera entre 70 et 100 KSH. Tres bientot je vous expliquerai le cout de la vie mais sachez que pour nous simplifier la vie, on compte 1 euro = 100 KSH (en realite 1 euro = 118 KSH).

tuktukEnsuite, vous pouvez prendre un tuk-tuk local avec la encore normalement 3 places mais bon…je l’ai deja pris avec 7 personnes dedans (sur les genoux, dans la partie arriere et autre). C’est assez drole en soi, bon par contre attention a vous au moindre choc, votre corps le sentira bien passer…

pickyEt enfin, vous pouvez prendre un picky-picky, sorte de moto taxi, ou l’equivalent en velo. Bon, inutile de preciser que vous n’aurez ni casque, ni gants, ni manteau ni rien…juste vous et le chauffeur (pardon parfois 2 autres personnes avec vous si vous aimez le danger / que vous avez des enfants) a parcourir les routes et chemins boueux tout en essayant de ne pas glisser. Meme si on ne roule pas a 200km/h, j’avoue ne pas etre une grande fan de ce transport trop dangereux a mes yeux vu les routes et la maniere de conduire des kenyans. Quand je peux, je privilegie donc le matatu ou le tuk tuk mais bon…pour aller a l’ecole par exemple quand on est tres en retard, le picky picky s’impose. Alors je prends une grande respiration, et j’attends que ca passe :)

4 Responses to “Se deplacer au Kenya”

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :