Road trip dans l’île du sud – 1ère partie

On 7 décembre 2014 by From elephants to kangaroos

Beaucoup de choses à vous raconter et j’ai pas mal de retard sur mes aventures. Alors je vais vous faire ici un récap en 2 parties de certains moments clé de mon road trip dans cette superbe île du sud de Nouvelle-Zélande, avec photos à l’appui. Mon amie Elodie est venue me voir pendant 2 semaines pour ses vacances (un grand merci à elle!), j’ai donc fait la majeure partie en sa compagnie (et avec notre voiture pour commencer puis notre fidèle campervan Thor). J’ai terminé par 1 semaine de plus seule à explorer un peu plus loin. 3 semaines, 4700km parcourus (dont 3200 avec mon amie). Beaucoup de souvenirs donc.

image1

Arrivée au bout de la route au nord de l’île, nous déposons nos sacs à l’auberge avec mon amie. Et nous partons aussi sec voir la plage qui se trouve au bout d’une mini rando de 45min: la Wharariki beach. Connue pour son rocher massif au milieu de la mer, elle est réputée pour se visiter au coucher de soleil. Une fois là-bas, j’ai un déclic direct. Cette plage qui s’étale sur des kilomètres est superbe, avec ces grandes dunes de sable, cette végétation colorée, ces couleurs brillantes sur ce rocher qui se reflète dans l’eau, et personne autour… On restera un moment à marcher, discuter, observer en silence…avant de rentrer à l’auberge manger un bon plat chaud et se mettre sous la couette de notre lit, le feu au pied pour nous réchauffer.

IMG_3441

Pour aller récupérer notre van à Christchurch, on empreinte plusieurs routes en faisant des détours ayant entendu du bien de certains endroits. Et alors que l’on croyait s’être trompées de chemin et que nous étions prêtes à faire demi-tour, nous arrivons sur ce magnifique Nelson Lake qui nous laisse sans voix. La météo n’est pas parfaite mais cela donne un certain charme au lieu et un côté mystique que j’aime beaucoup. Pause déjeuner au bout du ponton, en compagnie des anguilles massives qui trainent par là… Et juste avant de partir, ce cliché que je prends et qui est l’un de mes préférés.

IMG_3538

Quelques kilomètres avant d’arriver à Kaikoura sur la côte Est de l’île, on m’avait parlé d’un endroit appelé Oahu Point. Sans rien dire à mon amie, je lui dis d’arrêter la voiture lorsqu’on y arrive. Nous voilà montant à une cascade d’eau et trouvant là haut des otaries jouant sous la cascade. Un instant comme on en vit peu, un peu de magie et d’enfance dans un monde de plus en plus brutal. Et nous, observant cette otarie notamment devant nos yeux jouer avec nous et se frottant le ventre. Un très chouette moment, avant d’arriver à Kaikoura qui est entre mer et montagne, où nous passerons une excellente soirée à dîner au Hislops et dormir dans un motel face à la montagne.

image2

Une fois le van récupéré, nous empruntons la route Arthur’s Pass. Probablement la plus belle que j’ai vu jusque là. Des montagnes partout, des vues à couper le souffle, des lacs, des rivières, un arc-en-ciel au milieu de tout ça. Bluffant…

IMG_3660

Malgré la météo très moyenne, on décide d’aller voir de plus près l’un des glaciers. Après discussions et réflexions, on choisit le Franz Joseph qui paraît être le plus préservé et impressionnant. Et là, je fais face à un choc écologique qui me fait me souvenir une fois de plus que notre planète va épuiser ses réserves si l’on n’agit pas au quotidien: depuis 2008, la glace a reculé de façon impressionnante, d’où le fait par exemple que l’on ne peut plus accéder à ces crevasses de glace bleu pétante (à moins de faire un vol en hélicoptère pour se poser en haut du glacier). A cette allure là, dans quelques années les touristes n’auront plus du tout accès à la glace, voire il n’y aura plus du tout de glacier… A aujourd’hui, le chemin permet malgré tout d’en voir une partie mais nous devons malgré tout rester assez loin.

image3

Après une nuit top dans un super camping près de Wanaka, une discussion avec un couple d’Allemands, une météo parfaite en nous réveillant, nous décidons de partir faire la marche jusqu’au sommet du Roy’s Peak: 1578m d’altitude, 11km de marche assez soutenue (pour ne pas dire très dure surtout sur la fin de la montée), environ 6h aller/retour. Mais la vue là-haut est à couper le souffle, l’effort en vaut donc pleinement la peine. L’une de mes plus jolies marches de ce tour du monde, et assez fière de nous après cet effort.

A très vite pour la 2nde partie de ce road trip.

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :