Rajasthan : Jodhpur et Jasailmer

On 22 janvier 2014 by From elephants to kangaroos

Après 4 jours entre Jaipur et Udaipur, me voilà donc débarquée via le bus à Jodhpur, la « ville bleue« . Plus de place dans la guesthouse où je voulais aller, ce n’est pas grave, je me retrouve à la Tanu GH juste en face chez des gens d’une gentillesse rare, toute petite GH, super chambre et une vraie hospitalité comme je les aime!

imageAprès avoir posé mes affaires, je pars à la recherche du restaurant L’omelette, très réputé dans cette ville. Restaurant vous disiez? Non en fait, un simple bout de comptoir d’un petit shop avec un vieux monsieur qui cuisine sur une mini plaques plus de 2000 œufs par jour! Extrêmement simple mais chaleureux, très peu cher et excellent, en voilà une adresse atypique et à ne pas manquer! Détour ensuite par le marché de la ville sur la place de l’horloge puis je pars me perdre dans les innombrables petites rues colorées de la ville. J’y découvre alors du bleu oui, mais pas que… Vert, orange, rose et autre couleur ornent les maisons des rues. Je m’étais lancé un défi pour cette ville: sachant que les murs étaient imagecolorés, je voulais vraiment faire des photos des habitants revêtus de leurs habits de couleur avec ces murs en toile de fond. Hésitante au début, me voilà finalement à demander à pleins de gens si je peux les photographier! 3 femmes sur les marches de leur maison, un groupe d’hommes jouant aux cartes, des enfants qui courent, 2 hommes âgés qui discutent et j’en passe, je ne m’arrête plus. Et comme j’arrive avec un grand sourire, aucun a priori et poliment, très peu refusent ma demande, j’en suis presque la 1ère surprise…
Au retour à la GH, mes hôtes me proposent de me faire des pakoras. Je leur demande alors si je peux venir cuisiner avec eux, ce qu’ils acceptent volontiers bien que gênés de leur « cuisine » qui n’est en fait qu’une plaque posée à même le sol dans une chambre. Je leur explique alors un peu mon projet et mon expérience en Afrique, eux me parlent de leur GH qui n’a ouvert qu’il y a 2 mois. Au milieu de tout ça, je rigole avec la petite Tanu, 3 ans, qui a donné son nom à la GH! Superbe moment de partage.
imageLe 2ème jour, je pars à la visite du fort qui s’impose en hauteur de la ville. Après une marche sportive pour l’atteindre et des frais d’entrée un peu chers (bien qu’ils comprennent un audio guide), je pénètre dans la forteresse. D’assez belles choses à voir à l’intérieur et de beaux points de vue mais j’avoue avoir préféré de loin les forts d’Agra ou d’Amber! À la fin de la visite en revanche, il est possible de se promener sur les remparts et d’observer ainsi la ville bleue de haut, et c’est là que son surnom prend tout son sens!
Je repars ensuite dans les rues continuer mon « reportage » de photos, encore de beaux moments et de belles photos que j’espère vous apprécierez!
Un nouveau dîner tout simple mais excellent de mes hôtes avec en prime un tatouage au henné offert par l’une des femmes de la famille, et déjà je vais quitter cette ville demain retrouver John à Jasailmer pour une visite du désert…

Après 5h de bus en compagnie d’un couple de français, Anne et Didier, qui m’ont permis d’échapper au regard insistant d’un indien tout le long du trajet, j’ai la bonne surprise de voir Aladdin, gérant de ma GH, m’attendre à l’arrivée! Une fois arrivée, je me pose au rooftop en attendant que John ne revienne. Très sympa de retrouver quelqu’un rencontré quelques jours plus tôt. On discute avec Raymond, néerlandais, puis on part dîner en hauteur dans le fort.
imageLe lendemain matin, nous avions décidé de partir pour un safari à dos de chameau. Nous voilà donc débarqués au milieu de nulle part avec Babu, notre « camel driver », et les 4 chameaux (nous partageons le safari avec Daniel). 1ère fois que je monte sur cet animal, c’est assez sportif! Déjà, on ne s’en rend pas compte, mais un chameau, c’est sacrément grand! Donc rien que de monter sur lui quand il est couché est une épreuve! Et vient ensuite le moment où il se lève, et là…franc moment de rigolade quand vous ne savez pas à quoi vous attendre! S’en suit une promenade d’environ 2h avant de nous poser pour déjeuner. Feu au bois, ustensiles de cuisine dans un sac, Babu commence à tout préparer d’une main de maître! Après ce bon déjeuner, nous voilà répartis sur nos montures direction les dunes de désert… Bon je l’avoue, je m’attendais à des dunes plus grandes, un désert plus imposant et autre mais l’endroit était quand même très agréable (si on oublie les poteaux électriques et le fait qu’on captait le réseau téléphonique!). Il faudra quand même que j’aille découvrir le Sahara un de ces jours.
imageAprès un super bon dîner encore une fois, on installe nos lits pour notre nuit à la belle étoile. De loin la plus chouette partie de ce safari, lorsque les étoiles sont nombreuses dans le ciel, que la lune presque pleine fait son apparition et bouge tout au long de la nuit, ça m’a vraiment laisser rêveuse… Réveil au petit matin par les premières lumières du jour, puis le soleil pointe son nez à l’est tandis que la lune se couche à l’ouest. C’est reparti pour 3h en chameau avant de nous arrêter pour déjeuner et Aladdin viendra alors nous récupérer.
Une fois de retour à la GH, une bonne douche ne fait pas de mal. Farniente sur le rooftop et une bonne nuit en précision.
Le dernier jour se fera tranquillement avec un petit dej chez Kuku, adresse que l’on m’a recommandée et que je vous recommande à mon tour, surplombant le fort. Puis ballade dans le marché et il est déjà l’heure de quitter mon acolyte de voyage. Super moments passés avec lui, merci John!!! Et à bientôt, ici ou ailleurs…

Pour moi, il est temps de prendre mon dernier train pour Delhi, pû je dormirai quasi tout du long, quelques heures avec mon ami Wok et direction l’aéroport pour la Birmanie, 4ème pays au compteur à découvrir. Bientôt de nouvelles aventures sur ce site donc…
L’occasion pour moi de vous remercier de me suivre, pour vos commentaires et votre soutien!

2 Responses to “Rajasthan : Jodhpur et Jasailmer”

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :