Tout commença avec Babar

On 15 juillet 2013 by From elephants to kangaroos

Où, quand, pourquoi, comment ? Je vais tenter de vous expliquer, et plutôt dans le désordre…

commentComment ? Ce sera seule, voulant vivre mon expérience, suivre mes rêves sans contraindre qui que ce soit ou imposer mes choix. Mais tout en sachant que des amis me rejoindront en cours de voyage et que les rencontres se feront multiples en chemin. Pour le moyen de transport, beaucoup de gens se posent la question quand je parle de mon tour du monde (eh oui, croyez-moi c’est toujours la 1ère question que l’on me pose) alors que pour moi, aucune hésitation : je prendrai l’avion pour les grandes distances et j’utiliserai des moyens de transport locaux pour tous les autres trajets.

Pourquoi ? Ah pourquoi… Vous avez 2h devant vous pour me lire ? Non ? OK, je vais donc essayer d’aller à l’essentiel. Depuis plusieurs années, je suis des choix « réfléchis », j’essaye d’emprunter « les bonnes routes ». Donc après le lycée, je suis allée en école de commerce, j’ai vécu au Canada, j’ai travaillé en marketing dans plusieurs très belles entreprises comme Lagardère, Sony, Amazon… Ce genre d’entreprises qui fait rêver beaucoup de gens. Je m’y suis éclatée et je n’ai pas à rougir d’un tel CV à mon âge, mais tout ça ne me correspondait plus quant à mon choix de vie. Aujourd’hui j’ai envie de suivre un autre rêve, celui de voyager, parcourir le monde, aller à la rencontre des autres, découvrir de nouvelles cultures et me trouver. Oui, me trouver. Parce qu’une petite voix au fond de moi m’a toujours poussée vers d’autres chemins comme le sport, le piano, la photo… Et comme le dit le dicton, « Qui ne tente rien n’a rien ». J’ai 26 ans, pas d’attache, pas d’enfant, pas de mari, pas d’emprunt sur le dos, pas de CDI. Bon… c’est le moment de tenter ma chance et qui sait, peut-être que j’aurai un déclic, une envie, une révélation. Et a minima, je reviendrai enrichie de multiples rencontres et avec de beaux souvenirs pleins les yeux.

On en arrive donc au Quand ? Facile, j’ai donné ma démission en 2012 d’un job et j’ai atterri avec un CDD d’un an qui a pris fin en juin 2013. La date est donc trouvée : ce sera départ le 17 septembre 2013, le temps de tout préparer sereinement ! Pour le retour, il est prévu pour l’instant au 22 décembre 2014.

ouEt enfin, Où ? Alors là… C’est la partie la plus sympa mais quelque part la plus difficile aussi. Il faut procéder par élimination :
Europe : oublié ! Ce continent ne fait pas parti des destinations comprises dans un Tour du monde et puis c’est près, je pourrai y aller plus tard, à d’autres occasions, d’autant que j’ai déjà pas mal vagabondé dans de nombreux pays.
Amérique du Nord : j’ai vécu 6 mois au Canada et j’ai déjà parcouru pas mal les USA pendant plusieurs mois. J’ai donc assez vite éliminé cette option.
Amérique du Sud : le rêve de beaucoup de Tour du mondiste, un des miens aussi surtout quand on parle du désert d’Uyuni, de Buenos Aires, du Machu Pichu ou des statues de l’Ile de Pâques… Oui mais voilà, on ne peut pas tout faire et partant seule, c’est le continent qui m’inquiète le plus quant à ma sécurité. Je l’ai donc pour le moment mis de côté en me disant qu’il fallait en garder pour plus tard. Mais tout changement de programme n’est pas à exclure…
Océanie : ce n’est même pas une question, c’est une évidence ! Ma sœur et mon beau-frère vivant à Melbourne et ayant toujours été fascinée par l’Australie (merci Hartley coeur à vif, les filles des 90’s comprendront), un détour par le bout du monde s’impose. Et quitte à y aller, je passerai par la Nouvelle-Zélande, cette île qui réunit tous les paysages du monde sur une surface presque 3 fois inférieure à la France!
Afrique : j’ai toujours été tentée par ce continent… Tout m’attire là-bas : les populations, les coutumes, les couleurs, la terre, les déserts, les montagnes et les animaux bien sur… Je choisis donc de m’orienter au Kenya et en Tanzanie, 2 pays qui m’inspirent sans pour autant être trop dangereux et qui me permettront de faire de l’humanitaire, des safaris et de grimper au sommet du Kilimandjaro si la saison me le permet.
– On en arrive à l’Asie : oui mais voilà, moi l’Asie, ça ne m’a jamais attiré plus que ça… Mais après réflexion, me voilà partant sur un projet : et si j’essayais de rejoindre le pays des kangourous en passant par tous les pays majeurs où je trouverai des éléphants ?

babarCher lecteur, si tu ne me connais pas, une pause s’impose… Eh oui, dans chaque jeunesse il y a sa référence. La mienne ? Babar ! Mais si tu sais, cet éléphant roi habillé de vert tellement sympa… Depuis ma plus tendre enfance, j’ai tout collectionné, ma chambre d’enfant était à elle seule un magasin d’objets dérivés. Et depuis, ma passion pour cet animal ne m’a pas quittée une seconde.

Revenons-en à l’Asie : j’ai donc cherché les pays qui m’attiraient un peu, ayant éventuellement des amis y habitant et où je pourrais trouver une présence d’éléphants. Paf, paf, vous comprenez où je veux en venir et vous êtes en train de tracer le même trajet que le mien ! Ce sera donc l’Inde pour commencer. Suivra ensuite la Birmanie, pays ayant récemment ré-ouvert ses frontières et qui attise énormément ma curiosité. Je continuerai par le « combo » Vietnam / Laos / Cambodge. Qui n’a jamais rêvé de voir la Baie d’Halong ou les temples d’Angkor ? Je me dirigerai ensuite en Thaïlande, pays phare des éléphants où j’irai notamment en mémoire d’une personne chère à mon cœur ayant disparu trop tôt. Et je terminerai par Singapour afin de voir des amis expatriés (et de profiter de la joie de retrouver des têtes connues pour simplement partager un café ou un canapé!). Bon, un petit détour par Bali ou l’Indonésie sur un « coup de tête » n’est pas à exclure au milieu…

Vous voulez voir mon trajet en image ? Cliquez ici.

Bien évidemment, il est possible que ce trajet évolue / change / s’agrandisse en cours de voyage en fonction des rencontres, des envies et des humeurs du jour !

Enregistrer

Enregistrer

7 Responses to “Tout commença avec Babar”

  • Cornélius

    Puisque c’est un peu Babar qui t’a amenée là, alors je serai ton Cornélius.

    Plein de bises

  • Bonjour,
    Si tu es passionnée d’elephant et d’humanitaire, je ne peux que te conseiller d’aller passer une semaine comme volontaire à l’elephant nature park à côté de ChiangMai en Thaïlande.
    http://www.elephantnaturepark.org
    Yannick

    • From elephants to kangaroos

      Super, merci beaucoup pour le conseil! Je vais regarder ça de près! C’est une expérience que vous avez vécue? Ce n’est pas trop attraction touristique (genre ballade à dos d’éléphants, que je n’aime pas trop…)? Si non, c’est exactement le genre d’expérience qui me plaira…
      PS: j’ai regardé votre site, je vais vous suivre attentivement…encore quelques mois avant le grand départ, chouette sentiment!

  • Bonjour,
    Nous sommes allés à l’Elephant Nature Park l’année dernière en visiteur overnight. Nous avons beaucoup apprécié ce sanctuaire pour elephant blessés ou en retraite après une vie de souffrance, et d’exploitation touristique urbaine. Il y a également des bébés et jeunes éléphants nés dans le centre.
    Le centre est très orienté sur le bien être des animaux, et la pédagogie autour d’un tourisme responsable pour préserver leur bien être. Rassure toi, dans ce centre, pas de ballade à dos d’elephant, c.est contraire à leur politique. Le but est de découvrir les éléphants en étant proche d’eux et découvrir leur vie ainsi que celle de leurs cornacs.
    Nous y retournons cette année en octobre pour un séjour de volontaire d’une semaine. Les volontaires sont principalement des jeunes voyageurs (beaucoup de teens américains…), l’ambiance est très bonne, avec une vie communautaire dans ce centre en forêt. Il y’a également des étudiants veto qui viennent faire du volontariat.
    Tu trouveras pas mal d.info sur leur site.

    • From elephants to kangaroos

      Super merci beaucoup je vais donc définitivement y faire un tour!!!

    • From elephants to kangaroos

      Super, j’ai regardé en détail effectivement ça a l’air d’être un super projet. C’est donc ajouté à ma « to do list » pour la Thailande!! Merci beaucoup pour ce bon conseil. Je vous ferai part de mon expérience.

  • Ca fait plaisir de voir une (qui plus est seule tu cumules les exceptions!) tourdumondiste passer par l’Afrique. Le Kenya et la Tanzanie m’inspirent beaucoup aussi et je compte y aller si tout va bien en 2015 :-). J’ai déjà pu expérimenter l’Afrique du sud, la Namibie, le Botswana et la Zambie que tu peux retrouver sur notre site si tu as des envies de lectures d’Afrique :-).

    C’est vraiment un continent à part, où l’Europe est enfin regardée avec critiques et non plus comme modèle (voir mon article sur Ghanzi au Botswana), ça change, et ça fait du bien de se déseuropocentrer (je viens d’inventer ce mot, oui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :