On dirait le Sud

On 15 février 2014 by From elephants to kangaroos

Après avoir été voir les principaux lieux du Myanmar, il me restait une semaine pour explorer un autre coin. Entre Mandalay et sa région au nord, Mrauk u au nord ouest ou le sud, j’ai opté pour ce dernier pour raison de feeling, de transport et d’argent.

imageMe voilà donc quittant ma sublime plage de Ngapali, et après 20h de bus et une nuit blanche, j’arrive à Bago, petite ville proche de Yangon, mon 1er stop. Je m’attendais à une toute petite ville, j’arrive en fait dans une ville assez développée et étendue. Après mon check in au San Francisco hôtel, je décide de partir tout de suite me promener à pieds, à parcourir de nombreux kilomètres. Je file tout d’abord au monastère Kha khat wain kyaung pour y voir le déjeuner. A 11h, le gong sonne et 500 moines commencent alors à défiler en silence jusqu’au réfectoire, recueillant au passage les donations des pèlerins venus nombreux et le riz. Suit ensuite des chants religieux en attendant que tout le monde arrive puis enfin ils prennent leur unique repas de la journée, en silence, répartis par table de 4 ou 5.
J’ai ensuite été exploré les rues de la ville, le marché bordélique mais organisé, les différentes pagodes (dont la « snake pagoda », où j’ai réussi à éviter de voir de trop près le serpent géant où les pèlerins posent leurs offrandes!). Après 5h de marche environ, un moto taxi insiste pour me ramener au monastère, ne voulant pas que je fasse trop de chemin. Je finis par céder… Une Myanmaise m’interpelle ensuite dans la rue, au niveau de son shop, et s’en suit une conversation de 30min à discuter de tout et de rien avant de regagner ma GH.

imageLe lendemain, lever à 5h du matin direction Kyaik-Hti-Yo pour aller faire l’ascension du golden rock. Après 2h de bus et mon check in habituel, je suis partie vers 11h dans le marché qui mène au départ du chemin pour monter à pieds à cette pagode dorée. Le Routard annonçait 6h de marche minimum, les locaux m’en annonçaient 4-4h30. Bon… La montée est assez difficile, beaucoup de marches à grimper, la pente est rude. Je ne croise personne en chemin qui monte, seulement des Myanmais qui en descendent. Les touristes et locaux seraient-ils flemmards pour monter à pieds? Beaucoup me demandent au passage si je vais bien, entre la fatigue accumulée et mon footing 2 jours plus tôt, ma tête doit montrer que mon corps accuse le coup :) tout le long du chemin, vous trouvez des petits shops qui vendent à manger et à boire donc pas besoin d’emporter quoi que ce soit avec vous au départ. Après finalement 3h35 de marche, ça y est, je suis arrivée et je vois le golden rock! Quelle belle récompense après ces 11km difficiles… Vous pouvez vous y rendre en pick-up mais je pense que le rocher ne paraît pas autant impressionnant et « mérité » qu’avec la montée en marchant. Attention cependant, ce n’est pas une montée adaptée à tout le monde!!! En haut donc, une grande pagode avec des mini pagodes à l’intérieur dont ce fameux rocher d’or, que les femmes ne peuvent approcher / toucher. En effet, seuls les hommes peuvent aller y coller les feuilles d’or.
J’ai choisi de descendre en pick-up, étant fatiguée de ma journée. Un nouveau tour au marché, un dîner tôt et repos, demain c’est reparti!

imageTous mes plans ont donc encore changé puisque j’avais prévu 2 jours à Bago et autant au rocher d’or et je n’aurai finalement fait qu’un dans chaque. Mais pour une bonne raison: je suis partie le lendemain pour Hpa-an, tout le monde m’avait vanté cet endroit me disant que les alentours étaient magnifiques. Je m’étais donc gardée cette option sous le coude et si ça ne me plaisait pas, je repartais pour des endroits encore plus au Sud. Mais arrivée là-bas, le charme a directement opéré! Déjà, la GH Soe Brothers est super sympa, beaucoup de voyageurs y logent, c’est un vrai repère de routards. La nature est verte comme j’en ai rarement vu, des montagnes tout autour, lacs, monastères, la région regorge de choses à voir. Grace aux conseils d’un allemand qui y a posé ses valises 20 jours étant tombé amoureux de l’endroit, j’ai pu optimiser mon temps et profiter pleinement de tout. Le 1er jour, je me suis donc concentrée sur la ville elle-même, la rivière qu’elle borde, j’ai découvert le marché de jour mais aussi (et surtout) celui de nuit, qui sera mon repère tous les soirs qui s’en sont suivis pour dîner tant la nourriture y est bonne et pas chère, le tout dans une ambiance ultra conviviale.
image2ème jour, avec un groupe de 4 personnes rencontrées (un couple anglais et un couple us/finlandais), nous décidons de louer des motobikes pour aller explorer les alentours. Lever à 5h45 pour profiter du lever de soleil sur un premier lac. Puis direction la Saddan Cave, grotte hallucinante à l’intérieur de laquelle vous trouvez pagodes, bouddhas assis ou couchés et autre (de nombreuses grottes sont comme ça dans la région / dans le pays). Puis direction le Kyat-Kat-La monastère. En chemin, on croise des jeunes dans des camions avec de la musique electro à fond les baffles. La raison? C’est le jour de mariage au imageMyanmar! Ici, on ne se marie pas n’importe quel jour, tout dépend de la lune. Donc ce mois-ci, les mariages, c’est mardi! Et arrivés au monastère, on assiste à la cérémonie de mariage avec le moine qui certifie les voeux. L’endroit est très beau au milieu d’un lac parfaitement rond avec le monastère d’un côté et un rocher au centre. Les 4 voyageurs doivent ensuite rentrer pour prendre un bus. Cette sensation de liberté sur la moto au milieu du spectacle magnifique autour de moi ne m’a donné qu’une envie: continuer toute l’aprem! Donc je repars sur ma moto, m’arrêtant partout pour prendre des photos des rizières, des Myanmais qui travaillent et autre. Je rejoins la Yateak Pyan cave, puis le Lumbini garden et ses 1100 bouddhas alignés avec précision, je roule ensuite sans point précis au milieu des montagnes regagnant ainsi l’autre côté de la route (superbe spectacle). Puis je retourne au Kyat-Ka-Lat pour le coucher de soleil au mille couleurs…magique!
image3ème jour, je décide de faire l’ascension de la montagne ZweGaBin avec 3 autres voyageurs (Fancy et Fabien, allemands, et Pascal, suisse). Là encore, le routard annonce 3h minimum de montée, les locaux au moins 2h et autant pour descendre… Après un déjeuner matinal, on part vers midi (encore un mauvais timing avec le soleil mais bon…) direction le Lumbini garden qui est le point de départ de la montée côté ouest. À 13h donc c’est parti et là…que des marches! Pas de répit, ça grimpe tout le long, certaines marches sont très hautes, d’autres un peu casse gueule. En chemin, on croise des moines qui descendent en tongs…incompréhensible! Après finalement 2h tout pile de montée rude et éprouvante, nous imagevoilà arrivés au monastère pour notre plus grande joie. Eux restent au monastère l’aprem et le soir pour y dormir, quant à moi je repars côté Est pour la descente, ayant un bus à prendre demain matin. Là encore, que des marches bien sur et les jambes tremblent sévèrement. Mais plus je descends et moins je crois au timing des uns et des autres. Et en effet, après 50min de descente, je suis (déjà!) arrivée au village pour mon plus grand bonheur! Des enfants sont en train de jouer au foot, je ne résiste pas et commence à jouer avec eux, on n’est jamais fatigué quand il s’agit de s’amuser avec 4 enfants si chous!!! Une autre petite devient alors intriguée par mon sac et commence à le fouiller, ce qui donnera une série de clichés photo que j’adore! Puis un moto taxi me ramène à ma GH. Dernier dîner au marché de nuit et demain, c’est reparti!

imageMe voilà donc arrivée le lendemain à Mawlamyine, dernière ville de mon périple au Myanmar (déjà!). Histoire de profiter de ce dernier endroit avant de faire ce qui sera un long périple de sûrement 3 jours combinés de bus / avion / attente partout pour rejoindre le Vietnam, je pose mon sac au Cinderella hôtel, adresse recommandée par de nombreux touristes et au prix corrects. Puis je pars à la découverte de la ville. Le long de la rivière, j’y découvre les marchés, ma grande passion maintenant vous le savez! Puis je vais voir la prison, les pagodes (dès fois que je n’en ai pas vu assez!) et tous les autres petits points d’intérêt de la ville. Le soir, direction les quais le long de la rivière pour dîner avec au menu barbecue local, un vrai régal! Viande et légumes grillés et salade pour 1€, que demande le peuple?!
Le lendemain, je loue de nouveau une motobike ayant adoré ma 1ère expérience pour visiter les alentours de la ville. Bouddha couché le plus grand du monde (oui monsieur!), assez impressionnant, pagodes, temples, tout y est pour clore ce beau chapitre de 27 jours dans le pays! Le soir, direction bus de nuit pour Yangon où je passerai la journée avec mon sac à dos avec moi avant de partir pour l’aéroport.

image150 jours que je suis partie tout pile pour mon dernier jour au Myanmar et encore 309 jours à parcourir le monde et déjà tant de belles pages ajoutées à ma vie! Quelle folle aventure…
A très bientôt sur ce site pour la découverte (rapide mais efficace) du Vietnam :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :