Ma vision de l’Australie

On 14 septembre 2014 by From elephants to kangaroos

Difficile de décrire un si grand pays en un article et seulement quelques photos, d’autant que je suis loin d’avoir tout vu là-bas, mais laissez-moi vous donner ma vision de ce pays après y avoir passé 9 semaines et demi (sur les 3 mois autorisés avec un visa touriste).

IMG_1262L’Australie, c’est donc un grand pays. Plus de 34000km de côtes, plus de 7 600 000km2 en tout, pour seulement 23 millions d’habitants environ (soit 3 habitants / km2). C’est le 6ème pays plus grand du monde et pour vous donner une comparaison, c’est environ 14 fois la France, on peut faire rentrer toute l’Europe hors Russie dans environ 2/3 de la surface de l’Australie. Donc autant le dire, impossible de tout visiter en 2 mois et demi! Mais j’ai tout de même exploré pas mal d’endroits dans 4 des 6 états qu’elle comprend.

IMG_1400L’Australie, c’est un pays sportif, où le surf est roi, mais où vous voyez également beaucoup de skateboard, vélo, trottinette, joggeurs, avirons et autres sports. J’ai pu assister à un entraînement de l’équipe de football (leur football, qui est un mix entre le soccer et le rugby). J’ai observé des milliers de surfeurs du lever au coucher du soleil et par des personnes de tout âge, parfois en famille, et compris ainsi que ce n’est pas juste un cliché que les étrangers donnent à l’Australie mais un vrai art de vivre ici et une pratique qui se fait en famille ou entre amis, ce que j’ai trouvé super sympa. J’ai découvert le yoga grâce à ma sœur et à son super studio PowerLiving à Melbourne (sans parler de la découverte du disco-yoga qui va rester comme l’un de mes meilleurs souvenirs avec elle). Bref, pour moi ce pays est vraiment un pays de bien-être où il fait bon de se bouger et où on a envie de sortir le matin pour aller courir.

IMG_8733L’Australie, c’est un pays qui de par sa taille mais aussi par ses climats très variés offre des paysages bluffants. On passe ainsi de grandes villes comme Sydney ou Brisbane à des endroits dans les terres plus calmes qui regorgent de chutes d’eau ou de forêts tropicales, en arrivant parfois à des endroits paradisiaques qui m’ont laissé sans voix. J’ai notamment en tête les Whitsundays avec cette eau si claire et pure ou les dunes de sable impressionnantes à Anna Bay, les 12 Apôtres sur la Great Ocean Road, la grande barrière de corail que l’on peut observer sur toute la côte Est, les côtes plus sauvages vers Phillip Island ou encore le désert rouge dans le centre du pays avec Uluru et Kings Canyon. Impossible de comparer 2 endroits dans ce pays tant ils sont différents.

IMG_0063L’Australie, c’est des levers et couchers de soleil aux 1000 couleurs. Absolument tous les jours sans exception, quel que soit le temps (et même s’il pleut beaucoup), ces 2 moments de la journée sont à couper le souffle. Je pense que c’est dû à son emplacement sur la planète (sûrement comme au Canada, cela m’a beaucoup rappelé quand j’habitais dans ce pays), c’est réellement incroyable. J’ai essayé très souvent d’observer les couleurs du soleil se refléter sur les buildings des villes, sur la mer, sur les dunes de sable, ou tout autre paysage où je me trouvais. Il n’a pas été rare que je me lève vers 6h aussi pour aller me poser à un endroit pour voir le jour se lever (et parfois aussi quand j’étais chanceuse, voir les dauphins se mélanger à ce moment magique dès le réveil).

L’Australie, ça a été un voyage différent. Après mes 6 mois de baroudeuse en Asie à bouger tous les jours d’endroit ou de guesthouse, j’ai commencé par poser mes valises plusieurs semaines chez ma sœur à Melbourne (merci à elle!) pour vadrouiller un peu dans cette région. Et j’ai ensuite loué un campervan ce qui a été je pense la meilleure décision à prendre pour moi. J’avais besoin de ce temps pour moi, de ressentir le sentiment de liberté qu’il m’apportait, de pouvoir me coucher avec les étoiles au-dessus de moi et me réveiller devant la mer. J’étais fatiguée de refaire mon sac tous les jours et j’ai donc apprécié avoir cette petite maison qui se déplaçait avec moi.
IMG_2350Et cela a été aussi l’occasion pour moi de rencontrer des voyageurs différents. J’étais à un moment où j’en avais marre des conversations classiques de backpackers et des relations trop éphémères (ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas ça, je suis une backpackeuse aussi après tout, et j’ai rencontré des gens fabuleux pendant mes 9 premiers mois de voyages dont certains qui resteront des gens proches). Mais j’avais besoin de rencontrer des gens différents, vivant autrement, ayant d’autres points de vue et d’autres centres d’intérêts. Et ce voyage en van m’a aidé pour ça! J’ai rencontré des gens très intéressants, pour la plupart des Australiens qui voyagent pendant des semaines / mois / années en camping-car, et qui ont des histoires de vie fabuleuses. Ainsi, au lieu de parler d’où je venais, où j’avais voyagé ou quel était mon métier, j’ai parlé oiseaux, nature, randonnées, visions de la vie, appris pleins d’anecdotes, de leçons de vie aussi, pris des cours de guitare, partagé des repas voire des journées avec des gens de 20 à 90 ans (mais je dirais que la moyenne d’âge de mes rencontres devait être autour de 60 ans). Je ne dis pas que ces rencontres ont été mieux ou moins bien que les précédentes, elles ont été différentes et m’ont juste apportées autre chose à un moment de mon voyage où j’en avais besoin.

animauxL’Australie, c’est des animaux fascinants et mythiques. Qui n’a jamais rêvé de voir un kangourou sauter devant ses yeux?! Et j’ai été très chanceuse puisque j’ai été à des endroits et voyagé de telle façon que j’ai pu voir tous les animaux dans leur milieu naturel et non dans des zoos. J’ai ainsi vu beaucoup de kangourous dans des champs mais j’en ai aussi nourri dans le jardin partagé de plusieurs maisons avec l’un des propriétaires. J’ai nourri et dormi avec des petits wallabies sur la Côte Est et observé des plus gros dans l’État de Victoria, j’ai trouvé pleins de koalas agrippés dans leurs arbres mais j’en ai aussi vu un traverser la route devant ma voiture et grimper ensuite à un arbre ou encore j’ai pu observer les médecins prendre soin des koalas à l’hôpital de Port Macquarie. J’ai aussi été surprise par la beauté des oiseaux et surtout des perroquets très colorés dans tout le pays. Et j’ai aussi pu voir des chameaux, des emus, un serpent (malheureusement) et pleins d’autres animaux partout autour.
Seule petite tristesse: observer les très nombreux kangourous décédés sur le bord des routes… Si jamais vous décidez de conduire dans ce beau pays, évitez de conduire de nuit ou faîtes très attention à eux et aux autres animaux aussi d’ailleurs. Ils ne sont pas forcément intelligents et traversent quand bon leur semble mais n’ont pas demandé à finir sous vos roues. Voilà c’était mon moment SOS Kangourous :)

IMG_9476L’Australie, c’est un pays ou l’art de rue cohabite avec l’art aborigène. Dans beaucoup de villes, mais je l’ai notamment observé à Melbourne, les rues sont peintes par des anonymes ce qui donne beaucoup de vie aux lieux. Vous trouvez ainsi des murs entiers avec des graffitis sublimes. A côté de ça, l’art aborigène est très présent dans le pays et reste très local puisqu’il est fait (le plus souvent) par les tribus habitant encore dans le pays. J’étais déjà sous le charme de cet art, ce passage en Australie n’a rien arrangé à la chose!!

L’Australie, c’est un pays où les gens ne vous jugent pas à votre apparence. Vous pouvez sortir avec un bonnet sur la tête quand il fait 40° ou en short quand il fait 10°, vous pouvez marcher pieds nus en permanence même dans les supermarchés, vous habillez comme vous le sentez, les gens s’en moquent, ils ne remarquent même pas. C’est un sentiment que j’ai beaucoup aimé, ayant eu pour habitude en France que les gens me fassent régulièrement des remarques sur ma façon de m’habiller, pour une fois j’ai eu l’impression de me fondre dans la masse et de pouvoir être moi sans chercher à plaire à qui que ce soit. Mon bonnet m’a donc suivi partout, même sous le plein soleil, mes pieds n’ont pas été enfermé dans des chaussures et mes pulls à capuche n’ont dérangé personne :)

gensEnfin, l’Australie ça a été les retrouvailles avec ma sœur d’abord à Melbourne pour quelques semaines, puis avec mon frère et sa compagne dans le centre rouge à la fin du périple. J’ai aussi retrouvé à Sydney une amie Australienne, Candice, rencontrée à Paris et qui vit maintenant en Espagne (j’espère que vous suivez) et pu ainsi créer de nouveaux souvenirs bien différents avec elle. J’ai également fait de jolies rencontres avec notamment Jenna, Mike & Daniel (et d’autres) amis de ma sœur, Aude & Joris de Very Good Trip après plusieurs mois à se suivre ou avec Louisa & Edgar du W Project. J’ai rencontré bien sur beaucoup de gens voyageurs étrangers ou Australiens sur la route qui m’ont beaucoup apporté mais je retiendrai en particulier 3 personnes: Ricardo, ce Brésilien rencontré dans la rue à Melbourne qui a accepté de faire du skate pour mes photos, cet homme rencontré dans la même rue un autre jour qui a aussi accepté de poser et qui a été très touché de ma démarche, ce qui m’a donné un de mes plus beaux et simples souvenirs à la fois, et Eric rencontré à Agnès Water qui, entre beaucoup d’autres choses, m’a appris à jouer à la guitare et m’a fait comprendre beaucoup de choses sur des « directions » à prendre dans ma vie sans le savoir.

Vous l’aurez compris, l’Australie aura de nouveau été une superbe étape de mon voyage, une sorte de révélation aussi. J’ai eu le temps de réfléchir et de me poser, j’ai compris pas mal de choses pour et sur moi. Et j’ai adoré les paysages que j’y ai vu. Cela reste un pays très loin de la France pour que je pense m’y installer vraiment mais il me fait quand même réfléchir quant au fait d’y remettre de nouveau les pieds dans un avenir plus ou moins proche pour y bosser quelques mois/années. Affaire à suivre…

Pour retrouver tous mes articles sur l’Australie, cliquez ici.
Pour regarder toutes mes photos par étape en Australie, cliquez ici.

IMG_1029

6 Responses to “Ma vision de l’Australie”

  • brigitte

    Merci pour ce voyage ! Bises

  • bab

    y’a 8 états en Australie, pas 6!! :)

    • From elephants to kangaroos

      Techniquement il y a 6 états et 2 territoires donc… ;)
      Mais bon là effectivement je parlais des 6 grandes « régions » de l’Australie, sans compter la Tasmanie que je n’ai pas encore eu la chance de découvrir.

  • Nathalie cortez

    La faune et la flore sont les éléments qui m’ont déterminé à déposer mes valises pour les vacances d’hiver en Australie. Passionnée de kangourous, j’ai toujours rêvé en rencontrer un et après les pertinents conseils lus dans l’article http://tinyurl.com/k4n7ld2, j’ai décidé de franchir le rubicond et être autant émerveillée que toi… Australie j’arrive!!!!

    • From elephants to kangaroos

      Super NAthalie!! Quel beau pays à découvrir… Attends-toi à être émerveillée par ce pays bourré de richesses. Au plaisir de lire tes aventures bientôt?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :