Ma famille d’accueil

On 27 octobre 2013 by From elephants to kangaroos

Ca faisait longtemps que je voulais écrire cet article mais je crois que c’est peut-être le plus prenant et le compliqué comparé à vous expliquer ce qu’on fait dans le cadre de nos missions humanitaires. Plus compliqué oui parce que cette famille est devenue ma famille au fil des jours passés ici… J’ai passé tellement de temps avec chacun d’entre eux, appris tellement de choses sur eux et avec eux que je ne peux bien sûr pas tout vous expliquer dans un article. Alors je vais aller à l’essentiel : cette famille est au top, je suis vraiment bien tombée. J’avais forcement quelques appréhensions au départ mais elles ont vite été oubliées ! Chacun des membres qui la compose est exceptionnel à sa façon, chacun(e) a sa personnalité, ses talents, ses particularités.

IMG_2685Je vous mets ici l’arbre généalogique pour que vous compreniez un peu qui est qui. Entre parenthèses vous trouverez l’âge de certains pour vous y retrouver aussi (oui parce qu’avec une famille aussi nombreuse c’est parfois un peu compliqué de s’y retrouver). Mais dans cette famille, peu importe que vous soyez frère ou sœur, cousin ou cousine, neveu ou nièce, adopté, tout le monde se considère comme frères et sœurs et c’est une fraternité essentielle à l’équilibre de la famille. Et après 1 mois et demi passés ici, je me considère moi aussi comme membre à part entière de cette famille.

Nyanya et Babu sont les patriarches, ils restent dans leur maison la plupart du temps et portent un regard très attentionne sur toute leur tribu. Les enfants adoptés un peu plus grands vivent tous avec eux. Si je reprends dans l’ordre, James, c’est l’artiste de la famille qui dessine à tout va tout ce qu’il voit et qui l’inspire. Grace, c’est ma mama ici, elle a un cœur en or et se démène à son travail en parallèle des missions. Je n’ai pas (encore) eu la chance de rencontrer Johnson car il vit aux US. Peter et Collins s’occupent la plupart du temps de la distribution d’eau à cote de l’école. Moses travaille la plupart du temps en-dehors de Kisumu et nous le voyons donc de temps a autre le weekend. Hellen a été ma grande sœur ici, c’est elle qui coordonne une grande partie des activites de l’association Migosi Family Hope Society, que Tabitha, la plus petite des sœurs, préside. Valerie, femme de Peter, nous aide dans les missions tout comme Gau. Amami est la personne qui garde les enfants dans la journée et s’occupe des repas pour tout le monde. Et vous avez aussi tous les enfants, plus ou moins grands. Certains travaillent, comme Barry qui s’est lancé dans la vente de Smoky’s tous les soirs. La plupart vont à l’école comme Rollins qui est en ce moment en train de passer ses examens pour terminer son cursus scolaire et passer en fac ou équivalent. Les autres sont entre la nursery school, le primary ou secondary selon leur âge.

IMG_2648En tout sincérité, chacune de ses personnes est importante dans cette famille. Rarement je les ai entendus se plaindre, (presque) toujours je les ai vu avec le sourire aux lèvres. Je me souviendrai toujours de tous les moments passés avec eux, le diner pizzas, les journées piscine, les dimanches matin à la church, les dimanches aprem a l’hippo point, les nombreux repas avec la musique à fond, les (très) nombreux moments où on a dansé tous ensemble, les fous rires en préparant les diners avec mes 2 acolytes, les moments à jouer avec les plus petits, les marches interminables sous le soleil pour nos actions humanitaires ou encore les moments à déplacer 30 tonnes de sable pour l’école. Chaque minute passée avec eux a été précieuse pour moi et même si à certains moments ma « vraie » vie et les gens qui la constitue m’ont manqués, ils ont vite su me faire oublier ces moments. Il me reste maintenant 1 semaine à passer avec eux, je vais donc profiter de ces moments au maximum et m’amuser avec eux comme on l’a tant fait. Je sais d’avance qu’ils vont tous beaucoup me manquer. Mais je leur ai fait la promesse de revenir un jour, même si ce jour est dans 30 ans. Alors je reviendrai…et je vous conseille d’aller à leur rencontre ou de les aider vous aussi si le cœur vous en dit !

Un dernier mot pour eux : asante kwa kila kitu, mimi si kusahau wewe. Nakupenda.

Et la photo de famille avec (presque) tout le monde… Et je vous invite a aller voir la gallerie photo pour voir toutes les photos de partage avec la famille.

IMG_1064

3 Responses to “Ma famille d’accueil”

  • Cornélius

    Heureux de voir que Babar n’est pas seul et que tu as pu retrouver une « cellule familiale » pour t’aider à compenser les manques.
    De belles photos aussi, en plus des souvenirs qui resteront à tout jamais dans ta « grosse tête » d’éléphant…
    Bises de Cornélius

  • Brigitte Grandemange

    Quand on sème du bonheur, on récolte du bonheur au centuple !!! Plein de bisous

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :