Les lanternes d’Hoi An

On 27 février 2014 by From elephants to kangaroos

La plupart des voyageurs au Vietnam commencent leur trip à Hanoi et descendent vers Ho Chi Minh ou l’inverse, ce pays ayant l’avantage d’être tout en longueur (ce qui n’exclue pas d’aller vers l’ouest découvrir les montagnes).

imageAprès Hanoi et la Baie d’Ha Long, je suis donc partie pour Hue et sa cité impériale. Je ne vais pas faire de longs discours sur cette ville, c’était assez joli mais il faut avouer qu’avec les dégâts de la guerre, il ne reste pas grand chose de la citadelle et je n’ai pas eu de chance sur le temps là-bas avec de la pluie constante. Une excellente adresse en revanche à noter à Hue: la boulangerie française! Un détour incontournable pour ton bon français (qui plus est si vous voyagez depuis longtemps) pour cet endroit qui fait d’excellentes sucreries et sandwichs.

imageEn revanche, mon étape suivante à Hoi An a été une vraie merveille, mon coup de cœur « ville » depuis le début de mon voyage! On m’en avait parlé, me disant que c’était une ville super mignonne. Les gens ne m’ont pas menti, c’est bien le terme! Je suis arrivée en fin d’aprem et je savais que la ville était très agréable le soir d’après les choses entendues. J’ai donc fait rapidement un check in et je suis partie me promener au hasard des rues, mon appareil photo autour du cou.
Et le charme a opéré tout de suite! Au coucher de soleil, dans cette petite ville traversée par imageune rivière, des centaines / milliers de lanternes colorées s’allument dans toutes les rues, magasins et restaurants. Un spectacle irrésistible… La densité de population est bien moindre que dans les grosses villes, les voitures et scooters sont interdits après 18h dans les rues proches de la rivière, le piéton est donc roi, et ça fait du bien! Vous pouvez faire des petites promenades en bateau si vous le souhaitez, de nombreux vietnamiens vous proposeront aussi d’acheter des petites bougies dans des cartons colorés qui flottent sur la rivière. A vous ensuite d’apprécier la vie nocturne, les jeux de rue, les petits shops, de vous poser à une terrasse prendre un verre, au mini marché pour dîner et de simplement profiter!

imageLe lendemain matin, tombée du lit très tôt vers 7h et sachant que je partais le soir même, j’en ai profité pour aller me promener. Est-ce bien la même ville que la veille au soir? Plus personne dans les rues, les magasins sont fermés, les restaurants ouvrent tout doucement. Le calme qui y règne alors est super agréable! Une petite promenade des 2 côtés de la rivière est le meilleur moyen de bien commencer la journée!
Je pars me poser au Cargo, réputé pour ses talents de boulanger et encore une fois, pas déçue d’y avoir été! Je suis restée sur la terrasse pendant un moment à observer la ville se réveiller.
J’ai ensuite été faire un tour à la plage la plus proche An Bang et rencontré au passage un super moto taxi qui me proposait de rejoindre Dalat avec lui, tentant vu le programme et sa gentillesse mais malheureusement pas le temps pour cette fois-ci. La plage est assez jolie et déserte mais la mer était assez déchaînée.

imageJe retourne ensuite dans le centre ville de Hoi An avec un voyageur US qui accepte de me prendre avec lui en scooter pour aller à mon cours de cuisine vietnamienne :) Arrivée chez Gioan, nous commençons donc le cours avec les 2 canadiennes avec qui je partage ce moment. Elles ont choisi le menu la veille en réservant : ce sera spring rolls au poulet, Pho au bœuf et poisson cuit dans des feuilles de banane! Notre prof est super sympa, souriante, marrante. Elle n’arrête pas de chanter et danser, elle a une super pêche et on sent que ce n’est pas exagéré. Du coup, le cours n’en est que plus agréable! On apprend donc diverses techniques au travers de ces recettes. Au moment de la dégustation, le verdict est implacable : c’est excellent!!! Je conseille donc vivement l’endroit.

300-bookJ’ai ensuite été me promener de nouveau dans les rues, j’y ai découvert une petite boutique qui vend des objets fabriqués par des enfants handicapés et dont la moitié des bénéfices va à l’association. En discutant avec la propriétaire, je découvre aussi un fantastique photographe français Rehahn tombé amoureux du Vietnam qui fait des portraits à tomber, je vous invite à regarder son site en cliquant ici. Puis je fais « l’erreur » d’aller dans les marchés de tissus et vêtements. En effet, Hoi An est réputée pour la fabrication de vêtements sur-mesure de bonne qualité en un temps express et le tout à bas prix… Résultat? Moi qui partait 3h après, j’ai quand même eu le temps de faire faire 2 shorts parfaitement à ma taille ainsi qu’un achat dernière minute d’un débardeur, retouché en 5min chrono montre en main pour qu’il m’aille parfaitement…bluffant! Messieurs, courrez-y pour des costards si vous êtes dans les parages!

Ainsi donc s’est achevé mon court séjour à Hoi An. Je ne réserve normalement rien en avance mais pour une fois j’avais fait la bêtise de booker mon bus pour Dalat avant…dommage je serai bien rester plus longtemps dans cette ville Lumière! Une nouvelle raison de retourner au Vietnam un jour…

One Response to “Les lanternes d’Hoi An”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :