Alors c’est quoi l’Asie?

On 12 juillet 2014 by From elephants to kangaroos

kids2Je n’ai visité « que » 9 des 47 pays que compte l’Asie donc je ne prétends pas tout savoir de ce continent mais après 6 mois passés à le découvrir, laissez-moi vous donner ma vision de ce continent étonnant.

L’Asie, ça a donc été pour moi un périple de 179 jours autour de l’Inde, le Myanmar, le Vietnam, les Philippines, Bali en Indonésie, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et Singapour. Je me suis plutôt concentrée sur l’Asie du Sud-Est mais j’ai adoré mon escale par l’Inde qui m’a donné une image bien différente de celle des autres pays.

nourritureL’Asie, c’est une découverte culinaire à laquelle je ne m’attendais pas. Je savais que la nourriture y était très différente mais pour être honnête, je m’attendais à manger du riz en permanence. A la place de ça, j’y ai découvert des plats locaux excellents, remplis de saveurs, d’odeurs, d’aliments nouveaux, de goûts inimitables. La nourriture y est souvent très saine car cuite à la vapeur ou à base de soupe. Mais vous avez également toute la partie fritures. Je retiens ainsi de très bons plats comme les amok, les lok lak, les pad thai, les nems, les poissons grillés au barbecue sur les plages, les pho, les thali, les paneer, les dal et tant d’autres.

divers2L’Asie, c’est un continent où vous vivez pour pas cher comparé au reste du monde. Je pense que de loin, c’est les pays les moins chers que vous pourrez visiter. Le logement peut vous coûter facilement moins de 5€ dans certains pays en vous offrant une chambre tout confort, bien souvent vous mangez très bien pour moins de 2€ dans les marchés ou dans la rue, les transports sont plus ou moins chers selon les pays mais restent dans la globalité à des prix imbattables comparés à l’Europe par exemple. Les souvenirs sur les marchés ne vous coûtent qu’une poignée de dollars. Seules les visites restent proportionnellement assez chères et vous devrez toujours payer un coût plus important que les locaux.

paysagesL’Asie, c’est un mix de paysages sublimes où chacun peut trouver son bonheur. Des montagnes par dizaines où vous pouvez grimper pour observer la vue sur des paysages à couper le souffle, des rizières en étages où vous pouvez vous promener et écouter le riz pousser, des plages sublimes où se baigner dans de l’eau bleu transparente et où marcher sur le sable fin blanc, des îles où on se sent seul au monde et où on peut découvrir un monde sous-marin d’une richesse rare, des campagnes reculées où vous pouvez observer les habitants cultiver « à l’ancienne » avec les bœufs, des lacs où vous pouvez observer depuis des petits bateaux des villages entiers et une vie construite sur l’eau, des déserts où vous pouvez dormir dans les dunes de sable sous les étoiles et la pleine lune, des fleuves mythiques comme le Mekong où vous pouvez voir la vie défiler devant vos yeux où des dauphins nager lors de trajets en bateaux.

monumentsL’Asie, c’est un certain nombre de monuments mythiques, d’endroits magiques mondialement connus que j’ai découvert. Le Taj Mahal ou la mosquée de Delhi en Inde, le site de Bagan ou la pagode Shwedagon au Myanmar, la Baie d’Ha Long ou le musée de la guerre au Vietnam, les îles paradisiaques ou les Chocolate Hills des Philippines, le temple Tanah Lot ou les rizières de Jatiluwih à Bali, les temples d’Angkor ou le palais royal de Phnom Penh au Cambodge, les montagnes de Vang Vieng ou les cascades d’eau de Kuang Si au Laos, le temple blanc de Chiang Rai ou le palais royal de Bangkok en Thaïlande, le Marina Bay Sand à Singapour. Et ce n’est qu’un échantillon de ce que j’ai pu observer…

feteL’Asie, c’est quelques très bonnes soirées et fêtes dans les différents pays traversés. Notamment celles sur les plages de Thaïlande ou au Cambodge. Et quand même 4 fois la nouvelle année fêtée avec le nouvel an chrétien passé à Delhi en Inde, le nouvel an chinois passé à Ngapali au Myanmar, le nouvel an balinais passé à Sanur, et le nouvel an Khmer passé au Cambodge!

L’Asie, c’est une certaine authenticité qui est restée. Ils n’ont pas encore accès à toute la technologie que l’on peut trouver dans les pays développés, ils n’ont pas encore toutes les techniques actuelles pour fabriquer les choses de la vie courante. authenticiteEt les populations veulent conserver certaines de leurs traditions, ce qui donne un charme certain à leurs pays. Vous trouverez ainsi des gens labourer leur champ avec une sorte de planche en bois et leur fidèle compagnon le buffle, des femmes qui se battent pour faire perdurer l’art du batik à la main, des familles entières qui se mettent du thanakha sur le visage plutôt que de la crème solaire, des amis jouer au chinlon parce que le football ne les intéresse pas, des populations entières mâcher des feuilles de bétel, des groupes qui se réunissent dans la rue pour jouer aux échecs avec des jeux anciens en bois, des stands par dizaines dans la rue pour parier au loto, des hommes habillés avec de longues jupes, etc…

transportsL’Asie, c’est des centaines de moyens de locomotion pris. Du meilleur bus à 3 sièges par rangée avec clim au pire bus dont toutes les vitres sont brisées tout comme les sièges et où vous devez poser vos pieds sur du bois et du riz. Des trains desquels vous pouvez voir un pays entier devant vos yeux pendant des heures, parfois pendant plusieurs jours même selon la distance à parcourir (et le retard accumulé, le record actuel étant de 8h de retard sur un train en Inde avec un trajet total de 27h). Des tuk-tuk ou rickshaw ou quel que soit leur nom qui vous hèlent dans la rue ou vous propose 100 fois de vous emmener quelque part et via lesquels vous avez vécu de super trajets mais aussi parfois perdu beaucoup d’argent. Quelques taxis plus classiques comme on peut les connaître ou quelques métros dans certaines grandes villes. Pas mal de bateaux, quel que soit leur type, taille, couleur ou matière, qui vous permettent de voguer sur des mers parfois déchaînées. Et enfin des scooters qui vous apportent une grande liberté et vous permettent d’aller vous perdre dans des coins reculés.

couleursL’Asie, c’est des couleurs qui explosent. Le vert des rizières, le jaune du sable du désert, le rouge de la terre à certains endroits, le bleu des mers ou du ciel, les couleurs par milliers des vêtements des femmes notamment dans des pays comme l’Inde, le noir des cheveux des Asiatiques, le gris des éléphants. Les levers et couchers de soleil qui apportent des couleurs sublimes à des coins qui en deviennent d’autant plus magiques.

religionL’Asie, c’est la religion très présente partout. L’hindouisme et le bouddhisme sont les 2 religions que j’ai rencontré le plus mais on y trouve aussi le christianisme et la religion musulmane. On voit des temples absolument partout, impossible de faire un trajet en Asie sans voir a minima un lieu religieux en chemin. Les habitants ont d’ailleurs toujours un signe de la main / de la tête quand ils croisent l’un de ces lieux. Mais la religion se voit aussi au travers des centaines de moines que l’on croise dans les rues ou dans les temples et avec qui il est passionnant d’avoir des discussions. On peut également y être confronté dans des moments tels que les crémations, mariages, enterrements et autre.

L’Asie, c’est aussi, en vrac, une circulation effrénée dans certains pays qui apportent un bruit incessant et une forte pollution mais aussi beaucoup de vie, des odeurs que je ne pourrais jamais vous montrer parce qu’elles se vivent dans la rue, partout, tout le temps. C’est aussi de nombreuses fleurs tropicales et des fruits gouteux par centaines (sauf le durian, seul fruit auquel je n’aurai jamais pu toucher n’ayant pas réussi à passer au-delà de l’odeur atroce).

L’Asie, c’est malgré toutes ces belles choses quelques points négatifs: la saleté qui règne (presque) partout, la non discipline des habitants qui ne sont pas habitués à la politesse, le travail des enfants dans tous les pays traversés en-dehors de Singapour, des régimes politiques parfois plus que contestables (en témoigne le coup d’état lors de mon passage en Thaïlande ou la junte militaire au Myanmar).

habitantsPour finir, l’Asie, ce sont ses habitants. Les locaux sont d’une gentillesse rare, on m’avait dépeint certaines populations comme peu accueillants voire méchants envers les voyageurs. J’ai peut-être eu de la chance mais je n’ai jamais été confrontée à de mauvaises expériences et je n’ai eu pour ma part que de bons souvenirs avec eux. J’ai joué avec beaucoup d’enfants, pris des thés invitée par les parents, partagé le quotidien de certaines familles, discuté et appris à méditer avec des moines, roulé en scooter avec des hommes qui me faisaient découvrir les paysages mais aussi les traditions de leur pays, appris à faire des bijoux ou des batik avec des femmes, déjeuné avec des jeunes qui étaient intrigués de voir une femme blanche voyager seule, observé des groupes d’amis jouer dans la rue, apprécié la musique live des autres dans des bars. J’ai pris des milliers de photos de ces gens aux visages incroyables qui m’ont fasciné sur toute la route. Ils ont ce petit supplément d’âme qui vaut de l’or, ils peuvent tout vous donner même s’ils n’ont rien. MERCI à eux pour tous ces échanges, ces moments qui paraissent si simples mais qui pour moi valaient à eux seuls le déplacement. J’aurai pu faire encore plus, c’est sur, on peut toujours faire plus. Mais j’espère qu’à mon niveau, avec ce que je leur ai donné et ce que j’ai partagé avec eux, je leur ai apporté ne serait-ce que la moitié du bonheur qu’ils m’ont apporté.

landscapesVoilà, l’Asie, c’est ce fameux « same same but different ». On l’entend partout, tout le temps. Et bien, pour moi, l’Asie c’est ça: c’est pareil mais c’est différent. Même s’il y a de nombreux points communs entre tous ces pays qui échangent beaucoup, notamment s’ils sont pays frontaliers, leurs techniques, terres, évolutions, on ne pourra jamais comparer 2 pays d’Asie entre eux. Chacun est unique, offre une vision, des paysages, des expériences, des choses différentes. Impossible donc d’en préférer un à un autre.

kids1L’Asie, c’était un continent qui ne m’attirait pas au départ. Si on m’avait dit il y a quelques années que j’irai y passer 6 mois, je vous aurai sûrement dit que je préfèrerai passer 6 mois ailleurs. Aujourd’hui, après avoir découvert une partie de ses richesses, de ses habitants, je n’ai plus qu’une idée en tête: y retourner! Beaucoup de pays attisent énormément ma curiosité maintenant et j’ai dans une « top liste » des pays à visiter prochainement: le Népal qui me titille sérieusement, le Sri Lanka, le Japon, la Malaisie, la Mongolie voire même une partie de la Chine en Asie de l’Est; l’Israël, la Jordanie, le Liban, l’Iran, la Turquie et tant d’autres en Asie de l’Ouest. Et retourner explorer plus en détails certaines îles d’Indonésie où je n’ai pas été, découvrir toutes les merveilles qu’offre le reste de l’Inde, explorer les derniers coins de Thaïlande, voir le nord du Myanmar avec un nouveau visa de 28 jours ou encore aller en trek dans le nord du Vietnam.

divers3L’Asie, ça a été des expériences extraordinaires et enrichissantes. Des gens rencontrés par centaines, qu’ils soient locaux ou voyageurs avec qui j’ai pu partagé une partie de mon voyage et de ma vie. Je pourrais vous parler de l’Asie pendant des jours, des mois, des années même avec ces souvenirs que j’ai par milliers. C’est un voyage qui vous change, qui vous fait grandir, évoluer, prendre du recul, apprendre à être quelqu’un d’autre tout en restant vous-même. L’asie, c‘est une sorte de pèlerinage, de méditation, de voyage pour apprendre à mieux connaître les autres, mais à mieux vous connaître aussi.

Astuce: si vous souhaitez, vous aussi, voyager en Asie, faites appel aux services de MarcoEtVasco, un tour opérateur qui vous fera découvrir l’Asie à votre rythme et au gré de vos goûts et envies. Voici quelques destinations qui pourront vous intéresser:
– Offrez-vous un voyage en Malaisie pour partir à la rencontre de Kuala Lumpur, Langkawi, Malacca et les îles Perhentian.
– Un voyage au Japon avec MarcoEtVasco est pour vous une grande opportunité d’être au coeur du monde nippon qui vous a toujours passionné.
– Pour vos prochaines vacances en Indonésie, n’oubliez pas de vous offrir un séjour à Bali pour apprécier le panorama qu’offre ses idylliques plages, ses rizières en terrasse ainsi que ses temples et pagodes.
– Pour des vacances de rêve, partez visiter Philippines et ses belles plages de sable blanc, ses eaux limpides idéales pour une belle plongée, ses étendues forêts tropicales riches en faune et en flore ainsi que ses habitants dotés d’un accueil chaleureux et souriant.
– Lors de votre passage au Vietnam, un circuit Cambodge vous est indispensable pour être à la rencontre de son authenticité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :