A la découverte de coins perdus

On 18 août 2014 by From elephants to kangaroos

Avant de partir faire mon road trip sur la Côte Est, je n’avais pas vraiment d’itinéraire précis en tête. J’avais quelques stops évidents dont tout le monde parle (comme les Whitsundays, Byron Bay, Cairns, Brisbane ou Sydney) mais je voulais me laisser la liberté de découvrir d’autres choses en route. Ce qui m’a permis d’arriver dans des coins vraiment très beaux grâce aux conseils de voyageurs rencontrés en chemin, mon instinct ou encore par chance en me perdant. Je vous ai déjà parlé un peu de mon arrêt à Agnès Water dans cet article et des super rencontres que j’y ai faite. Je vous ai raconté aussi mon détour à l’hôpital des koalas de Port Macquarie. Aujourd’hui je vais vous parler de 2 autres endroits où je suis allée qui m’ont complètement charmée.

IMG_1754Le 1er est en fait une route qui s’appelle la Lakes Way. Ce sont 2 australiens qui voyageaient en vélo de Perth à Cairns (sacré challenge!) qui me l’ont conseillée. Alors plutôt que de prendre encore l’autoroute, j’ai pris ce « détour » entre Taree et Newcastle pour découvrir une autre vision de l’Australie. J’ai ainsi pu voir de très jolis coins entre océan et lacs, avec pleins de marches à faire selon ses envies. J’ai personnellement commencé par la marche à Forsterqui prend 1h-1h30 et qui permet de longer la côté en découvrant de superbes points de vue. J’avais de la chance, un grand soleil était au rendez-vous et j’ai ainsi pu me promener en t-shirt sous 20 degrés en plein hiver australien, pas mal! En bonus, j’ai déjeuné face à un groupe de 6 dauphins qui avait décidé de passer par là juste au bon moment…comment dire :)
IMG_1777Je suis ensuite montée au Cape Hawke qui permet d’avoir une vue à 360 degrés sur la région et ainsi de vraiment réaliser que la région est divisée entre l’océan d’un côté et des dizaines de lacs de toute taille de l’autre. Au milieu de ça, quelques bouts de terre (oui il faut bien quand même) pour donner du relief! J’ai ensuite traversé le Booti Booti National Park, je me suis posée pour un moment de réflexion personnelle au Smiths Lake, seule à des km à la ronde, à observer le calme du lac par cette journée ensoleillée. Puis j’ai terminé de ce tour des lacs par Seal Rocks dont j’avais entendu parlé. C’est au bout d’une péninsule. La montée au phare m’a permis encore une fois d’admirer de jolies vues mais aussi de rencontrer Marc, cet Australien qui répare des parties des phares de tout le pays (en l’occurrence en ce moment celui de Byron Bay!). Et comme peu de monde fait la marche jusqu’à ce phare car il est très en hauteur et d’une manière générale, surtout à cette saison, il y a peu de touristes, il a été très content que je m’intéresse à son travail. Il m’a aussi donné de bons conseils sur la plage d’où regarder le coucher de soleil ou un endroit où camper gratuitement. Me voilà donc à Neranie Park, à côté d’un lac, seule avec les oiseaux pour seuls compagnons, à profiter de cet endroit si paisible…

IMG_1828Le lendemain matin, départ pour le 2nd endroit dont Aude et Joris, de Very Good Trip, m’avaient parlé: le Worimi National Park. C’est un parc situé à Anna Bay, toujours au-dessus de Newcastle, dans la baie de Port Stephens. Et la particularité de ce parc, ce sont les dunes de sable qui s’étendent sur 36km de long. Me voilà donc arrivée dans un paysage presque lunaire, irréel. Toujours cette mer sublime qui longe la côte Australienne et ces dunes à côté qui semblent sortir de nulle part. On se croirait presque au Sahara lorsqu’on est au milieu (bien que je n’y sois jamais allée, c’est un peu comme ça que je l’imagine, en plus grandiose encore – hâte d’y mettre un jour les pieds!). Je pars donc me promener au milieu des dunes, complètement seule au monde. Le soleil brille encore, ce qui donne de superbes couleurs au sable et au paysage d’une manière générale. J’avais aussi entendu parler d’une activité à faire sur place: le sandboarding, du surf sur le sable. IMG_1840Étant fan de snowboard, m’essayant au kitesurf, wakeboard et tout autre sport impliquant une planche, l’affaire m’a titillée et je n’ai pas su y résister. En plus, j’ai rencontré Ian de 4WD Tours R Us à son stand, hyper souriant et sympa, qui m’a convaincue (mais avais-je vraiment hésité?) de le faire. Me voilà donc partie avec lui et un groupe de Coréens au milieu des très grandes dunes de sable. 2 secondes pour apprendre comment glisser sur cette planche en bois noire, toute une vie pour s’amuser avec! Je dévale donc les dunes en m’amusant énormément, me prenant pas mal de sable au passage mais ça n’a aucune importance. Entre chaque descente, il faut remonter bien sur, pas de cabine téléphérique ici comme au ski! Un peu essoufflée, je profite donc de chaque remontée pour discuter un peu avec Ian et on se marre bien. Il m’explique que lui est arrivé là il y a 14 ans et n’en ai jamais reparti. Il m’explique également que les dunes bougent constamment et se déplacent de plusieurs km tous les ans vers la terre. Il prend aussi pas mal de photos pour moi, merci à lui!
IMG_1871Pour le déjeuner, j’opte pour la plage à Nelson Bay qui est encore une fois superbe et montre quelques montagnes. Je décide donc de me faire une petite marche digestive, toujours sur conseil de Ian, vers Shoal Bay pour voir ces fameuses montagnes qui font parties du Tamaree National Park. Je monte tout en haut du Tomaree Head, sacrée montée au passage (surtout pour moi et mon vertige), et me voilà face à un panorama 360° sur cette baie superbe. Je profite pleinement du panorama avant de redescendre doucement sur la plage. J’ai tellement été fascinée par les dunes de sable que je décide d’y retourner pour le coucher de soleil (Ian m’ayant dit que je pouvais dormir sur le parking sereinement) et c’était un sacré bon choix. IMG_1892Bière à la main, j’observe les couleurs de ces couchers de soleil sublimes qu’offre l’Australie se refléter sur le sable, donnant alors une toute autre image de l’endroit. Pas de mot réellement pour décrire, si ce n’est de vous dire que c’est sûrement l’un des plus beaux couchers de soleil que j’aurai observé pendant ce road trip, peut-être même pendant ce tour du monde…

Le lendemain, je pars en direction de Newcastle puis des Blue Mountains avant de rejoindre Sydney. Mais je sais que le temps va tourner et que la pluie arrive dans toute la région pour une semaine apparemment selon les locaux. Je profite donc de ma nuit avec les dunes et les étoiles au-dessus, en sachant que ce petite moment magique ne sera pas le dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :