365 jours plus tard

On 17 septembre 2014 by From elephants to kangaroos

Bonjour / Jambo / Namaste  / Mingalabâ / Xin Chao / Magandang umaga / Selamat pagi / Sua sday / Sabaidee / Sawadee kha / Hello!

IMG_2785Nous y voilà, 365 jours de voyage! Eh oui, déjà… Que le temps passe vite! Je fête aujourd’hui mon 1 an de tour du monde.
365 jours, c’est 12 mois, 52 semaines, 8760 heures, 525 600 minutes. C’est aussi les pieds posés dans 15 pays, 19 avions pris, des centaines de voyageurs rencontrés, des milliers d’heures à discuter et partager le quotidien des locaux, des dizaines de moyens de transports différents utilisés, 1 merveille du monde, des centaines d’endroits sublimes, quelques très bonnes soirées, des centaines de plats africains et asiatiques ou européens mangés, 9 langues que j’ai tenté d’apprendre (a minima pour le basique bonjour / merci / au revoir), plus de 20 000 photos prises pour environ 12 000 gardées après tri, pas mal d’argent extrêmement bien dépensé.

IMG_2309365 jours, c’est des milliers de bons moments que je ne pourrais jamais oublié. C’est des émotions décuplées parce que ce voyage vous change complètement. Les amitiés sont plus rapides et plus fortes, les joies plus intenses, les sentiments plus rapides, les partages plus nombreux, les déceptions plus douloureuses mais plus courtes aussi. C’est s’envoler vers de nouveaux horizons, découvrir de nouvelles passions, apprendre beaucoup de choses sur soi-même, réaliser que plus jamais je ne reviendrai pareille.

IMG_4699365 jours, c’est forcément une date clé importante dans un tel voyage, un moment où on fait une sorte de bilan. Difficile de réaliser tout ce qu’il s’est passé cette année, tant j’ai vécu de choses. Sûrement plus que certaines personnes dans toute une vie… Je me pose parfois pour repenser à tout ce que j’ai fait, traversé, vécu, aux personnes rencontrées. Cette date anniversaire m’a donné envie de replonger le nez dans mes photos et de m’apercevoir, une fois de plus, la chance que j’ai eu de parcourir une partie du monde ainsi, d’en voir ses richesses. J’ai relu certains articles au hasard sur mon site n’ayant pas gardé tous mes carnets de voyage avec moi mais j’ai hâte de les rouvrir en rentrant et de relire au hasard certaines histoires ou anecdotes vécues, bien que tout soit assez bien présent dans mon esprit. Parfois je dois me pincer pour me dire que tout ça est bien réel, que je l’ai bien fait, que j’ai bien été dans tous ces endroits et fait toutes ces superbes rencontres. C’est beaucoup de choses vécues, tant qu’on ne sait plus à quoi penser en 1er quand on nous demande quels ont été les moments forts.

IMG_8371365 jours de tour du monde, c’est aussi quelque chose de complexe à raconter. Difficile de tout dire, de transmettre toutes ces émotions. Quand on est dans notre vie « normale », on a des moments forts plus importants que d’autres, le reste de la journée au travail est moins sujet à de longues discussions. Mais dans un voyage pareil, chaque seconde compte, chaque seconde peut être racontée en plusieurs heures. Mais c’est difficile pour moi de m’exprimer par rapport à ça, de vous expliquer comment ou pourquoi ça a changé ma vie et ma vision sur le monde. Je sais que j’ai changé, je le sens, le ressens, je ne pense plus du tout de la même façon. Mais comment le retranscrire, à distance qui plus est…difficile! Mais peu importe, je sais que ces changements se verront à mon retour, dans ma manière d’être ou d’agir ou de penser.

IMG_8611365 jours de voyage, et je suis incapable de vous dire quel a été mon pays préféré ou ma rencontre la plus marquante. Tous les pays traversés m’ont apporté quelque chose d’unique. Tous les jours ont été merveilleux et je n’ai pas de mauvais souvenirs en tête, je n’ai pas été à un seul endroit que j’ai regretté. Parfois, c’est un paysage qui vous emporte, parfois c’est une rencontre, parfois c’est une expérience, quelque chose que vous avez fait, un plat que vous avez mangé. Parfois, une simple discussion vous permet de vous dire que vous avez bien fait d’aller là. Bien sur, certains moments ont été plus forts que d’autres, mais je n’ai aucune mauvaise expérience ou aucun mauvais souvenir de voyage. Je peux vous parler avec les mêmes étoiles dans les yeux de mon expérience humanitaire au Kenya comme du thé que j’ai pris avec les locaux de Jodhpur en Inde, je revois ces lions s’approcher de notre voiture en Tanzanie comme je me souviens des rires échangés avec 3 voyageuses sur le bateau en découvrant la Baie d’Ha Long malgré un typhon qui arrivait. Je revis ma plongée avec les requins aux Philippines comme si j’y étais de nouveau comme je rêve de retourner dans cette guesthouse si paisible en Thaïlande. Je repense à ces vacances formidables passées avec ma famille à Bali ou avec mon amie au Laos. Je suis heureuse d’avoir parcouru plus de 4000km seule en van en Australie tout comme je suis heureuse d’avoir partagé une discussion avec ce couple en Birmanie un soir de trek autour d’un bon repas. Bref, vous l’avez compris, ce voyage a été et est encore plein de merveilleuses surprises.

IMG_1413Après 365 jours de voyage, difficile de m’imaginer rentrer en France à aujourd’hui. Il me reste encore 3 mois dont je veux profiter pleinement. Je n’ai encore aucune idée de ce que je vais faire en rentrant, je ne sais pas vers quel job je veux m’orienter, où je veux habiter, ni si je suis vraiment prête à retrouver tout ça. A aujourd’hui, pour moi ma vie est ailleurs que dans mon propre pays. J’ai l’impression d’avoir encore trop de choses et de gens à découvrir, j’ai l’impression que ma place n’y est peut-être pas encore. Pour des raisons financières en revanche, il me faudra sûrement y revenir pour plus que de simples vacances à Noël mais tout ça est encore loin et je ne veux pas y penser pour le moment. J’ai pour envie de ne penser qu’au présent, et pour le moment mon présent est en Nouvelle-Zélande à me construire une vie très agréable dans une petite ville (bien que ce soit la capitale).

IMG_1733 (2)En revanche, après 365 jours de voyage, bien que j’aime mon indépendance et ma liberté, je suis confrontée à une simple réalité: mes proches me manquent. D’une façon différente, un manque qui est là encore compliqué à expliquer, un manque qui ne m’empêche pas d’avancer et ne me bloque jamais, un manque à distance que je vis très bien mais je sais que je serais heureuse de les retrouver dans 3 mois, c’est pour moi l’une des principales motivations à mon retour en France qui va de toute façon bientôt arriver (et quelle bonne motivation!).

IMG_2417Je sais que ces 365 jours ne m’ont pas encore suffit à répondre à certaines questions que j’avais par rapport à ma vie ou à ce que je voulais pour la suite. Je ne sais pas si les jours restants vont me faire répondre à tout, je ne pense pas, mais ils m’y aideront de manière certaine. Et puis que faire de ce site web aussi une fois le voyage terminé? Que faire de mes photos? Vont-elles plaire? Et où aller ensuite? Les questions sont nombreuses, les réponses arriveront au fur et à mesure avec le temps. J’ai beaucoup d’idées et de possibilités en tête, j’ai maintenant compris que rien n’était impossible même si parfois il faut s’accrocher pour atteindre un but.

IMG_4425Une chose est sûre en revanche après ces 365 jours de voyage: partir en tour du monde a été de loin la meilleure décision que j’ai pu prendre dans ma vie. Depuis 1 an, je suis heureuse de me lever le matin, heureuse de me coucher le soir, heureuse de parler anglais à 95% du temps, heureuse d’apprendre tous les jours quelque chose, heureuse de mes rencontres, heureuse de me rendre compte que je suis plus forte que je ne le pensais et que je suis capable de me débrouiller, seule, dans n’importe quelle situation. Heureuse de découvrir les gens et la vie autour de moi et de voir que j’ai un contact naturel avec les autres. Car au-delà de tout ce qu’on voit en voyage, ce qui compte vraiment, ce n’est pas les distances parcourues mais bien les rencontres que l’on fait et qui font toute la magie d’un tel voyage. J’aime l’image que je renvois aux gens rencontrés depuis le début de cette année qui n’est pas l’image que j’avais de moi avant de partir. Je sais que j’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi pour m’ouvrir enfin et débloquer des choses en moi, en particulier vis-à-vis de ma famille. Mais je sais que je progresse à petits pas chaque jour. Et quand je vois avec quelle facilité j’arrive à créer des liens avec des gens dans la rue / dans des transports / aux auberges ou toute autre situation, quand je vois que les gens sont contents de se rencontrer « grâce » à moi et de passer des bons moments, quand je vois qu’à force de discussions avec certains j’ai réussi à les motiver pour se dépasser et à les faire avoir une vision plus positive d’eux-mêmes ou quand je vois tout simplement le sourire de quelqu’un suite à un moment passé avec eux, je me dis que les barrières n’existent plus et que finalement, parfois en France, je ne suis pas moi, je me dis que beaucoup de choses ont changé et changeront à mon retour.

IMG_5769Il y a 365 jours, mon frère me portait sur ses épaules à l’aéroport de Paris avant que je n’embarque dans cette incroyable aventure. Il me reste maintenant 97 jours pour profiter pleinement de ce que ce Tour du Monde a encore à m’offrir, et je sais qu’il va être encore plein de belles choses. Je suis actuellement en Nouvelle-Zélande, posée pour travailler un peu à Wellington mais je vous parlerai de ça très bientôt. J’irai ensuite voyager dans ce pays pendant environ 1 mois, je m’arrêterai quelques jours à Montréal sur mon chemin pour voir des amis et retourner à certains endroits où je suis allée lorsque j’y ai habité. Puis mon voyage se terminera par 3 jours à New-York, pas prévu initialement au programme mais avec ce détour par Montréal, c’était la seule solution pour rentrer en Europe (dommaaaaaage) avant de faire un stop rapide à Londres pour prendre mon dernier avion pour Paris. Le voyage est donc loin d’être terminé…

IMG_24731 an de voyages, de rencontres, de merveilles, de déballage et rangement de mon sac à dos, de galères, de guesthouses, de transports, de marches, de km parcourus, de géographie apprise, de nourriture découverte, de nouveaux rêves pleins la tête et de nombreux réalisés. 1 an à rire, à ne plus pleurer, ne plus m’énerver, ne plus avoir peur, à faire la paix avec moi-même, à apprendre des choses, à me lever le matin sans savoir ce que la journée va me réserver. 1 an à trouver que la vie est belle, que les gens sont beaux et gentils, que la musique est encore plus vibrante, que les couleurs sont plus éclatantes. 1 an passé à une vitesse folle, à essayer de rallonger les journées pour profiter encore plus, tout le temps, alors que parfois je comptais les heures en France. 1 an à partager ça avec vous sur ce site, en espérant vous emmener un peu avec moi à chacune de mes étapes. 1 an à vivre mes rêves au lieu de rêver ma vie. 1 an à vivre tout court d’ailleurs…

La route n’est pas finie, que ce soit dans ce tour du monde ou dans ma vie, mais déjà tellement de beaux souvenirs en tête absolument inoubliables… Alors pour tout ça, merci / asante / namaste / tje zu dé / cam on / salamat / terima kasih / akun / khop chay / kob khun kha / thank you à tous. A toutes les personnes croisées en chemin, à tous mes proches en France ou ailleurs mais à qui je pense souvent. Et merci à vous qui continuez à me lire après 365 jours d’écriture!

IMG_6361

4 Responses to “365 jours plus tard”

  • Cornélius

    Eh oui, un an déjà que Petit Babar est parti loin de son château familial…
    Qu’il est allé faire un petit coucou à de nombreux éléphants aux quatre coins du Monde
    Puis qu’il a découvert les kangourous.

    Un gros enroulage de trompe de la part de Cornélius

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :